NOS ACTUALITÉS

Les bons plans de l’épargne

Posté le : 25/04/2019

Les SCPI : Une société civile de placement immobilier (SCPI) permet d'investir dans l'immobilier locatif principalement d'entreprise (bureaux, entrepôt, commerce…), et ainsi de diversifier son patrimoine, en évitant une gestion compliquée au quotidien.

  • Atouts :

    • Excellent rendement : 4,35% 2018 (4,43% en 2017)

    • Accessibilité : la mise de fonds peut être de quelques centaines d’euros seulement contrairement à l’achat d’un bien immobilier en direct qui nécessite une mise de fonds importante

    • Marché d’immobilier professionnel : alors que celui-ci est très fermé, la SCPI permet d’y accéder via l’achat de parts de sociétés qui détiennent un parc immobilier composé d’actifs diversifiés (commerces, bureaux, entrepôts, résidences services)

    • Mutualisation des risques locatifs

  • Attention

    • Fiscalité : imposition lourde sur les revenus fonciers et sur les plus-values et les parts, soumises à l’impôt sur la fortune immobilière

    • Placement risqué, le capital investi n’est pas garanti



 

L’assurance vie en unités de compte : Un contrat d'assurance vie en unité de compte, également appelé contrats "Multisupport" est constitué la plupart du temps d'au moins un fonds en Euro et d'un ou plusieurs supports plus risqués investis tels que des actions, obligations, OPCVM, SCI.... Le terme "unité de compte" correspondant de fait à des supports financiers divers. Un contrat peut détenir 1 seule unité de compte ou plusieurs.

  • Atouts :

    • Diversité des placements : capacité d'intégrer dans son contrat de très nombreux supports (actions, obligations, sicav...)

    • Fiscalité de l’assurance : fiscalement, possibilité de choisir comme pour tout investissement mobilier, entre la Flat Tax à 30 % (associant imposition et prélèvements sociaux) ou l'imposition au barème de l'impôt sur le revenu assorti des 17,2 % de prélèvements sociaux.

      • En cas de détention de plus de 8 ans du contrat, si ce dernier est inférieur à 150 000 euros (300 000 euros pour un couple), possibilité de bénéficier d'une taxation forfaitaire moindre, à 24,7 % (7,5 % d'imposition + 17,2 % de prélèvements sociaux).

      • Après 8 ans, possibilité de bénéficier chaque année sur les gains des rachats d'un abattement de 4 600 € pour une personne seule et de 9 200 € pour un couple.

  • Attention : si vous optez pour un profil dynamique ou offensif, votre placement sera risqué



 

L’épargne salariale : c’est un système d'épargne collectif mis en place au sein de certaines entreprises. Le principe consiste à verser à chaque salarié une prime liée à la performance de l'entreprise (intéressement) ou représentant une quote-part de ses bénéfices (participation).

  • Atouts

    • Apports réalisés par l’entreprise

    • Conditions fiscales attractives : exonération d’impôts pour les revenus placés sur un PEE (plan d’épargne entreprise) un plan d’épargne interentreprises (PEI) ou plan d’épargne pour la retraite collectif (PERCO) dans un délai de 15 jours maximum à compter de la date de la perception des primes

    • Adaptabilité : chaque épargnant a le choix entre différents profils plus ou moins risqués

    • Souplesse : nombreux cas de déblocages (mariage, achat d’une résidence, etc.) permettent de sortir sans impôts.

  • Attentions

    • Coûts/ frais engendrés : Comme tous les autres placements, l'épargne salariale sous forme de PEE (Plan d’épargne entreprise) ou de PERCO (Plan d’épargne retraite collectif) engendre des frais, mais ceux-ci sont généralement à la charge des employeurs. Si vous partez de l'entreprise et conservez votre plan, ce sera à vous qu'il incombera de payer ces éventuels frais.

    • Les sommes versées par l’employeur (abondement, intéressement, participation) sont bloquées 5 ans



 

Le livret jeune : Le livret jeune est un produit d'épargne réservé aux jeunes de 12 à 25 ans résidant en France. Toutes les banques peuvent le proposer.

  • Atouts

    • Rémunération : peut atteindre 2 % par an  (alors que celle du livret A est scotchée à 0,75 % jusqu’en 2020)

    • Sans risque :

  • Attention

    • Réservé aux jeunes : accessibles aux 12-25 ans

    • Plafond de dépôt bas : 1 600 euros



 

Le Perp : Le plan d'épargne retraite populaire (Perp) est un produit d'épargne à long terme qui permet d'obtenir, à partir de l'âge de la retraite, un revenu régulier supplémentaire. Le capital constitué est reversé sous forme d'une rente viagère ou de capital, à hauteur de 20 %.

  • Atouts :

    • Aucun plafond de dépôt 

    • Rémunération moyenne et nette de frais de gestion: 2,54 % en 2014, et 1,49 % en 2017

    • Fiscalité attractive :

      • les sommes versées au capital sont déductibles, dans certaines limites, des revenus imposables. Pour les contribuables fortement imposés (plus de 30%), l’économie d’impôt est importante

      • La rente versée au moment du déblocage du Perp est imposée selon les règles applicables aux pensions et retraites. Si vous demandez le versement d'un capital, vous avez le choix entre l'imposition selon le système du quotient prévu pour les revenus exceptionnels et l'imposition au 7,5 %. Vous pouvez déduire de votre revenu imposable les cotisations versées, dans la limite de 32 419 euros en 2019.

  • Attention 

    • Fonds bloqués jusqu’à l’âge de départ en retraite 

    • Rente imposable au même titre que la retraite 

    • Montant incertain : En cas de liquidation à la retraite en 2012, pour obtenir une rente de 300€ mensuelle à 62 ans, il faut un capital de 107 500€. Mais si vous investissez à partir d’aujourd’hui vous ne savez pas quel sera le montant de votre rente. La rentabilité sera évaluée au versement de la première rente. 

    • placement de longue durée : si le souscripteur commence les versements à 25 ans, il devra attendre environ 40 ans pour profiter des fruits de son investissement