NOS ACTUALITÉS

TPE : De quel manière peut-on gérer ses données personnelles ?

Posté le : 28/01/2019

Avec près de 4 millions d’entreprises françaises dont la plupart des microentreprises, les gérants peuvent se sentir légèrement perdus face à une toute nouvelle réglementation sur la protection des données personnelles.

La CNIL et Bpifrance ont décidés de créer un guide pratique dans lequel l’entrepreneur se place au centre de la mise en œuvre du RGPD et organise simplement des actions à mettre en œuvre pour se conformer au règlement européen.

Cette nouvelle réglementation, très conformiste, permet à l’entrepreneur, pour son propre développement, d’organiser la valorisation des données de l’entreprise.

Pour les TPE et PME, dont les données personnelles ne sont pas au centre de l’activité,  ils n’auront à déployer que des moyens limités. Le volume ou la sensibilité des données traitées ne sont, en effet, que l’unique critère à prendre en compte.

Cette nouveauté ne doit pas être considéré par les entreprises uniquement comme un aspect technique ou juridique. En effet, le RGPD offre différentes opportunités leur permettant de profiter de cette première étape pour sécuriser et protéger l’ensemble de leurs données pour ensuite développer leur transformation digital.

La protection des données faite par l’entreprise va permettre de renforcer la confiance des fournisseurs mais également celle des clients. De plus, cette réglementation apporte une valeur ajoutée pour l’entreprise, en voie vers la digitalisation, pour la gestion de l’entreprise et son efficacité commerciale.

Par l’introduction de nouveaux concepts, le RGPD peut être considéré comme un créateur de services et d’axes de développement nouveaux pour l’entreprise. Ainsi, il peut constituer un projet d’entreprise et peut-être source de valeur ajoutée.